Blog de Catherine

23.04.2007

Une visite au Vélan

Filed under: De tout et de rien — Catherine Martinson @ 10:26

Je n’aurais jamais cru, en commençant ce blog, que je parlerais de montagne aussi souvent. Les sommets que je visite au gré de mes randos à ski me laissent des impressions parfois très fortes et je ne reviens sur terre que très lentement. Le Mont-Blanc, bien que surfréquenté, me fait encore rêver. Le Dolent, le Viso…pourquoi certaines et pas d’autres, je ne le sais pas.

Je suis enfin allée visiter le Vélan. Le Grand Géologue l’a bricolé un peu différemment des sommets avoisinants, il avait, je pense, envie d’un gâteau d’anniversaire ce jour-là: le Vélan est en effet comme une tourte glacée, la calotte du sommet pourrait accueillir toutes les bougies de l’âge de la Terre. Mais pas ridicule non plus: le fameux Mont-Blanc surprend aussi par la douceur de son sommet de neige, couronnant des flancs abrupts et formidables.  A côté du Combin, sorte de Zeus qui roule les mécaniques de ses interminables arêtes, le Vélan est accueillant, blanc et bleu.

Il est pourtant blotti bien loin au fond de sa vallée. Renonçant à l’itinéraire normal, nous avons choisi de l’aborder par le couloir Annibal, en partant depuis le Grand Saint-Bernard. On a presque l’impression de prendre la montagne par surprise. J’étais étonnée de réaliser combien ce Vélan lointain est en fait proche du col du Grand Saint-Bernard.

Silence au petit matin dans l’approche raide du glacier de Proz. Le Dolent, derrière nous, montre sa face de pierre noire. Je ne connaissais que son flanc glaciaire, rayonnant et clair. De là, il se donne des airs de Grande Jorasse, que l’on voit aussi en enfilade s’appuyer contre le Mont-Blanc, réveillé depuis longtemps. Au pied du couloir, je me détraque le dos en chaussant mes crampons. J’ai failli renoncer…puis décidant que le mieux à faire étant de continuer tant que les muscles étaient chauds, j’ai clopiné derrière Tom dans ce couloir…J’ai bien fait!

Quelle belle ambiance dans ce couloir de neige qui accepte bien les crampons…pas de souci, la pente était juste ce qu’il fallait pour qu’on sente bien la grande ligne de la montagne sous les pieds, mais pas trop raide pour avoir les dents plantées dans la glace et les jambes qui tremblent. Les mollets protestent un peu, car nous sommes bien chargés avec nos skis comme deux ailes de criquet sur le dos. Puis on arrive vers la lumière et on reprend pied sur cette merveilleuse calotte sommitale, large comme un pôle antarctique, et sereine sous le soleil.

La descente par le glacier de Valsorey est un vrai cinéma, les combes sont larges et les pentes généreuses. Même les vieux sastrugis de neige gelée donnent de l’ambiance. Plus bas, un couloir de neige douce nous permet de descendre d’un étage, sous le front des séracs et au début du royaume de l’eau. Le glacier nourrit un torrent dont les bras d’un bleu irréel méandrent jusqu’au lac, qui est surveillé par d’immenses moraines brunes. On reconnait bien la démesure du Combin, qui plante ses racines dans le vallon de Valsorey.

Plus bas, ce sont les cascades dans les falaises, les touffes de lichens, mousses et autres végétaux qui se précipitent au soleil dès la neige partie. La descente s’achève à pied sur le sentier, skis au dos, dans ce large vallon où fleurissent déjà les gentianes et où l’eau s’écoule de partout, s’activant à nourrir, éroder, chanter, sculpter…

Publicités

2 commentaires »

  1. Ce que c’est bien écrit… mais comme mammifère marin, les hauteurs, ouf! je ne suis pas capable. Je visite les lieux sur google et déjà j’ai le tournis.

    Commentaire par Moukmouk — 23.04.2007 @ 16:19 | Réponse

  2. Superbe texte, merci !

    Commentaire par Sugus — 23.04.2007 @ 16:34 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :