Blog de Catherine

05.12.2008

Jeune fille à la perle: métamorphose

Filed under: De tout et de rien — Catherine Martinson @ 16:42

Grands yeux surpris d’enfant
Rondeur fraîche du visage par dessus l’épaule.

A la lueur d’une perle
La fillette devient femme

La goutte nacrée
Suspend l’instant
de la métamorphose

vermeer

Publicités

03.12.2008

Finges et la Reine des neiges

Filed under: De tout et de rien — Catherine Martinson @ 9:38

Elle était présente ce jour-là, la Reine des neiges. On ne la voyait pas, mais on sentait qu’elle avait choisi de passer sa journée dans le bois de Finges, en ce jeudi de novembre. Terré dans l’ombre de la vallée, loin des sommets lumineux, ce bois aurait pu faire grise mine ou morne figure. Mais la neige y jourait une fantaisie débridée, pins et bosquets étaient gonflés de blanc. Arbres patauds ou dentelles givrées. La Reine avait pris soin des couleurs: mille variations de gris, blanc et or vieilli. Sur le miroir sans tain des étangs gelés, les elfes excités par le froid faisaient crisser leurs minuscules patins.

Le soleil a poussé son chemin jusqu’à la cime des arbres, avec la vigueur d’une trompette. Mais sous les pins et les chênes, la Reine n’a fait que soupirer distraitement, et reprendre sa broderie.

Droit de recours: gagné par KO

Filed under: De tout et de rien — Catherine Martinson @ 9:18

Le 30 novembre, les associations écologistes ont reçu une bonne claque… dans le dos: le peuple suisse à balayé par 66%  des voix l’initiative radicale pour la suppression du droit de recours. Un raz de marée! dans mon canton favori de Fribourg, ce sont même 71 % des citoyens qui nous ont dit, par les urnes: allez les gars, on est avec vous!

C’est vraIment l’effet que ça fait: après des mois de controverse et de mesquineries, on nous dit: vous faites du bon boulot! finalement, je suis contente que la question ait été posée au peuple. Il n’est jamais mauvais de se remettre en question.

Ciel

Filed under: De tout et de rien — Catherine Martinson @ 9:11

On annonce la neige. A l’est pourtant, le ciel est un aquarium lumineux, traversé de longs nuages  fuselés comme des êtres marins. Malgré leur ligne sobre, ils ne peuvent cacher le rose insolent qui éclaire le grisé de leurs silhouettes. Quelques secondes, et tout a disparu…

Propulsé par WordPress.com.