Blog de Catherine

…comme quoi tout est relatif

Publicités

Peu après avoir posté le billet précédent, je reçois un appel de mon fiston Yann. Il est au fin fond de la pampa de Suisse allemande pour des compétitions, justement.

Je perçois une urgence dans sa voix. Me demande in petto si l’accident d’Albrecht l’a déstabilisé.

Non. C’est son meilleur copain Fredo qui s’est fait opéré de l’appendicite. ça, c’est important pour Yann. Quand pourra-t-il aller le voir? Est-ce qu’il sera encore à l’hôpial quand il rentrera dimanche soir?

Yann, l’appendicite il connaît, il a raté le grand voyage d’été en famille à cause d’une péritonite l’année passée.

Il n’y a pas de petite sollicitude.

Et c’est tant mieux!

Publicités

Publicités