Blog de Catherine

23.01.2009

Le ski, cet impitoyable sport

Filed under: A chaud — Catherine Martinson @ 10:41

En temps que maman d’un jeune athlète, je suis révoltée par le matérialisme et la froideur du monde de la compétition lorsque je vois dans le journal du Temps les commentaires de l’entraîneur de l’équipe Suisse:

A la réflexion de Didier Défago suite à la chute de Daniel Albrecht «Cela fait deux ans qu’il y a des chutes lourdes sur ce saut, il faut en tirer les conclusions. Peut-être faut-il avancer un peu la table pour permettre de mieux se rééquilibrer entre la compression et le saut» Patrice Morisod, l’entraîneur suisse du groupe de vitesse, coupe court à ce qui pourrait devenir un début de polémique. «Ce saut existe depuis toujours à Kitzbühel. Notre sport doit rester spectaculaire. Les organisateurs ont fait tout ce qu’ils pouvaient. C’est clairement une faute de l’athlète. Il est arrivé trop en arrière sur ce saut. La seule question que l’on peut se poser c’est de savoir si Albrecht a fait assez de sauts dans sa jeune carrière » (le Temps, 23.1.09).

En attendant, on craint pour la vie de Daniel.

Cela équivaut à transformer les athlètes en gladiateurs. Le spectacle et les tunes avant tout.

Quand je vois mon gamin s’entraîner avec passion, et le faire avec un vrai bonheur encore innocent, pour le vrai plaisir du jeu et des sensations que procurent le ski, je me demande souvent quel est mon rôle: dois-je le pousser pour qu’il atteigne le Graal de l’équipe nationale? dois-je le laisser évoluer en me disant que c’est lui qui trouvera son potentiel et qui en fera ce qu’il voudra? 

Maintenant je suis convaincue: je ne pousserai pas mon fils à devenir un  gladiateur du cirque blanc. Je ne l’ai pas mis au monde pour ça. Il n’y a pas assez de décence dans ce monde-là. Soutien et bienveillance oui, pousser à fond non. Pas moi.

Publicités

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.